Assurance voyage : comment éviter les doublons ?

Assurance voyage : comment éviter les doublons ?

L’assurance voyage permet de partir l’esprit tranquille vers n’importe quelle destination. Cette couverture est proposée par diverses entités. Outre les assurances classiques, les compagnies aériennes et les banques disposent également de leur système respectif. Puis, il y a la sécurité sociale. Voici quelques astuces pour ne pas avoir de doublons.

La Sécurité sociale suffit en France et dans l’Union Européenne

Au moment d’acheter une place à bord d’un avion, le tour opérateur demande si le passager veut souscrire à l’assurance. Dans certains cas, cette prestation est comprise dans le prix du billet. Cela dit, ce serait préférable de demander des précisions sur les risques couverts pour ne pas avoir de doublons. En effet, si vous restez en Europe, la Sécurité sociale est tenue couvrir votre santé. Elle devrait également rembourser les dépenses sanitaires des membres de votre famille qui prennent le départ avec vous. Pour que cette couverture soit effective, vous devriez vous munir d’une CEAM. La Carte Européenne d’Assurance Maladie est un sésame qui vous ouvre les hôpitaux dans un certain nombre de pays. Elle a cours dans les États membres de l’Espace économique européen.

La carte bancaire couvre également les voyageurs

Les banques proposent aussi une assurance voyage. Une fois que le passager paie le billet et l’hébergement international avec une carte bancaire, ce système est enclenché. La couverture couvre les frais de santé du voyageur, de sa femme et de ses enfants de moins de 25 ans. L’assurance voyage de la carte Visa ou MasterCard comprend le remboursement des consultations et des médicaments. Une partie de l’hospitalisation devrait également être couverte. Outre les dépenses de santé, l’annulation et d’autres risques sont également pris en charge. Il faudra tout de même s’informer sur l’étendue des couvertures. C’est le seul moyen pour ne pas avoir de doublons. Pour cause, vous ne serez pas remboursé deux fois pour le même préjudice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *